Faire un purin de consoude

Le purin de consoude s’avère être très utile pour votre jardin puisqu’il permet de nourrir, de soigner et de protéger les plantes par la même occasion.

Nommé ainsi peut être pour son odeur qui peut déranger ou pour son aspect qui fait penser au purin de vache. Il faut savoir outrepasser vos sens, car si au premier abord il dérange, il est pourtant l’allié du jardinier !

Vivement conseillé pour les tomates, fraises, groseilles, mais également les courgettes, concombres, il s’utilise aussi pour fertiliser le jardin d’ornementation, les arbres fruitiers mais aussi les rosiers. La consoude accélérant la floraison elle est cependant déconseillés pour les salades, vous risqueriez de les faire monter en graines prématurément.

Il est conseiller de mixer purin de consoude et purin d’ortie afin d’allier leurs principes actifs naturels, ils s’avèrent être très complémentaires.

100% bio il est riche en oligo-éléments, vitamines (B12) et minéraux (Calcium, phosphore cuivre, fer, bore, magnésium, zinc et manganèse). Son fort taux de potasse lui permet d’activer plus d’une soixantaine d’enzymes végétales, ainsi pendant les périodes de sécheresse, il ralentira la déshydratation de vos plantes.

En résumé ce purin a de multiples vertus :

  • Démarre la végétation
  • Aide à la croissance des semis
  • Fertilise vos plantes
  • Favorise la floraison
  • Dynamise la flore microbienne
  • Accélère le développement tuberculaire et racinaire
  • Privilégie la fructification et le rendement
  • Augmente démultiplication cellulaire
  • Attire la macrofaune et favorise les échanges tout en aérant le sol
  • Réduit le potentiel redox foliaire et au sol
  • Répulsif contre les parasites et autres pathogènes

Préparer votre solution fermentée

Vous pouvez bien sûr trouver du purin de consoude tout prêt dans le commerce mais nous vous conseillons plutôt de le faire vous même. C’est plus économique et surtout très simple à réaliser, il suffit juste d’un peu d’huile de coude et de patience.

Pour faire 10 litres :

  1. Ramasser 1 kg de feuilles de consoudes fraiches (dans votre jardin ou dans la nature)
  2. Récupérer 10 litres d’eau de pluie (Moins calcaire et moins chimique)
  3. Plonger les feuilles dans l’eau puis laisser macérer pendant 15 jours dans un récipient en plastique ou en bois
  4. Couvrir pour laisser le tout fermenter à l’abri des rayons du soleil
  5. Remuer le tout quotidiennement
  6. Lorsque l’eau est devenue noire, qu’il n’y a plus de bulles et qu’une pâte de feuille se concentre au fond, votre purin est presque prêt !
  7. Pour finir filtrez votre solution, récupérer le résidu et ajoutez le à votre compost, c’est un excellent stimulateur pour la décomposition et va aussi l’enrichir.
  8. Conservez le à l’abri de la lumière dans une pièce fraîche.
  9. Au lieu de le jeter utilisez le résidu de la filtration pour faire un paillage.

Avant d’arroser vos plantes, vous devez d’abord diluer votre préparation, trop concentré le purin endommagerait vos plantes. Mélangez 1 litre de purin dans 9 litres d’eau, vous pouvez ensuite vous en servir pendant la période de croissance et de floraison de vos plantes.

Arrosez une fois par semaine au pied des plantes. Pour une pulvérisation foliaire, pensez à le diluer d’avantage (1/2 litre de purin pour 10 litres d’eau).