Faire un cataplasme

Un remède de grand-mère à base de consoude, appliqué là où ça fait mal…

Le procédé du cataplasme classique est très simple, c’est un mélange de compresse et d’emplâtre, une pâte épaisse appliquée contre la peau et maintenue par un linge. Il se prépare avec de multiples plantes, et bien sûr avec de la consoude :
Elle peut être mélangé à de l’argile vert en poudre, de la farine de lin, d’autres récupèrent les feuilles et l’appliquent directement contre la peau. Selon les usages et les habitudes…

Il existe donc plusieurs façons de faire un cataplasme, quelque soit la méthode il s’agit d’une thérapie douce visant à soulager. Attention, pour les peaux fragiles les grosses feuilles de consoude peuvent créer quelques démangeaisons.

Avec les tiges et le feuillage

Celle-ci va ainsi réparer et cicatriser en stimulant le renouvellement du derme. Elle apaise et réduit les irritations en régulant les inflammations cutanées. Elle hydrate, assouplit et adoucit la peau tout en éliminant les cellules mortes.

Hachée et protégée par un linge

  1. Récolter les feuilles de consoude et les hacher finement
  2. Verser un peu d’eau bouillante sur les feuilles et faire infuser. L’eau bouillante permet de stériliser et de libérer le principe actif de l’allantoïne.
  3. Envelopper votre préparation entre deux couches d’étoffe (Gaze).
  4. Laisser un peu refroidir si c’est trop chaud puis appliquer en bandage sur la plaie ou la brûlure.
  5. Vous pouvez renouveler l’opération toutes les trois heures.

Directement avec de grandes feuilles entières

Certains utilisent des feuilles entières pour leur cataplasme, trempées une à une dans l’eau chaude, elles sont ensuite appliquées contre la peau, utilisée notamment pour des douleurs articulaires, osseuses, foulures, …

Avec les racines

Il est possible de faire la même préparation non pas avec des feuilles mais avec des racines (concentration d’allantoïne plus importante que dans les feuilles). Pour apaiser une douleur, plaquez la préparation en compresse contre la zone douloureuse à l’aide d’une gaze puis laissez agir.

Avec une bêche, retirez les racines du sol, lavez les puis choisissez une méthode : Rapée, moulue ou en pulpe.
Prenez 20 grammes de racines fraîches puis placez les dans 100 ml d’eau. Faites bouillir le tout pendant 15 minutes, puis filtrez et utilisez le résidu en application externe.